L’Edito du Maire

Chères alleinsoises, chers alleinsois,

La crise sanitaire actuelle et les mesures de prévention et de protection sanitaires imposées par l’État, modifient considérablement le bon fonctionnement de la vie publique et relationnelle. C’est le cas bien évidemment à Alleins, confronté à ces contraintes qui affectent la convivialité de notre village.

Preuve en est, les différentes manifestations et festivités, qu’à contrecœur, nous avons dû reporter voire annuler, malgré l’investissement personnel et professionnel de nombreux bénévoles, commerçants, exposants, agents municipaux et élu.e.s de la municipalité.

De fait, la vie municipale est aussi impactée : en conformité avec le principe de précaution, nos conseils municipaux se tiennent à huis-clos, les réunions publiques ne peuvent plus être organisées, et seuls les débats en comité restreint ont lieu.

C’est dans ces conditions que les habitants des rues Veuve Giraud, des Pins et des Surians, ont été conviés le 2 octobre dernier, à réfléchir avec la municipalité à une réorganisation de la circulation, plus sécurisée pour les citoyens.

Nous sommes conscients que ces mesures ont de lourdes conséquences sur les dossiers engagés par la collectivité, notamment sur la nouvelle gouvernance participative que nous avons souhaité mettre en place au cours de ce mandat. Mais nous devons, ensemble, continuer à faire avancer le village et poursuivre les chantiers engagés, pour qu’Alleins conserve le cap que nous avons fixé.

Nous devons garder confiance en l’avenir et espérer que les prochains mois verront s’alléger les contraintes qui pèsent sur notre vie sociale et économique. En l’attente, nous devons rester prudents et maintenir en toutes circonstances les gestes barrières comme le port du masque, pour nous protéger les uns les autres. Nous pourrons ainsi nous retrouver collectivement, dans la convivialité toute provençale qui caractérise notre village.

Portez-vous bien et traversons cette crise sanitaire ensemble et unis.

Philippe GRANGE
Maire